Comment gagner avec l'optimisation générative des moteurs tout en gardant un référencement de premier ordre

Une nouvelle stratégie de recherche fait son apparition ! L'optimisation générative des moteurs de recherche (GEO), la petite sœur de l'optimisation des moteurs de recherche (SEO), est arrivée en ville.

Il y a de fortes chances que vous le connaissiez déjà : si vous vous rendez sur Google et lui posez une question, vous verrez probablement un texte généré par l'IA en haut de vos résultats de recherche.

Si vous êtes propriétaire d'une entreprise et que vous avez consacré du temps et des ressources à vous battre pour obtenir la meilleure position de recherche grâce au référencement, ce changement peut être frustrant. Devez-vous tout recommencer pour optimiser votre contenu pour ce nouveau type de recherche ?

Bonne nouvelle : il n’est pas nécessaire de réinventer la roue, mais il est temps d’ajuster légèrement la stratégie.

Vos meilleures pratiques SEO existantes se chargeront de la majeure partie du travail, mais il existe quelques changements intelligents à effectuer pour rester visible, pertinent et compétitif.

Comprendre l'optimisation générative des moteurs

Les acronymes abondent dans le monde du marketing numérique. Que signifie ce nouveau terme et pourquoi est-il important à l'avenir ? Voici ce que vous devez savoir.

Recherche générative s’appuie sur l’intelligence artificielle (IA) pour rassembler des informations provenant de sources multiples et compiler des réponses uniques et cohérentes aux requêtes des utilisateurs.

Avec la recherche générative, les utilisateurs reçoivent des résumés d’IA avec des réponses directes en haut de leur page de résultats de recherche au lieu d’une liste traditionnelle de liens.

Lorsque les résultats de recherche générative sont précis, ils peuvent faire gagner du temps et accroître l’utilité pour l’utilisateur final.

Pour les créateurs de contenu Internet, cela signifie toutefois un léger changement. Pour que votre contenu soit présenté dans ce résumé IA de premier ordre, votre contenu doit être prêt pour l'IA.

L'essor de l'optimisation générative des moteurs

L'optimisation générative des moteurs vous permet d'obtenir du contenu prêt pour l'IA.

GEO combine les pratiques SEO traditionnelles avec une compréhension de la manière dont les modèles d'IA traitent et hiérarchisent le contenu. Si vous appliquez correctement les principes GEO, votre contenu sera prêt à être visible dans les moteurs de recherche génératifs tels que Google's AI Overviews et Microsoft Copilot.

Heureusement, les meilleures pratiques GEO n'excluent pas les lecteurs humains. Vous pouvez (et devez) écrire à la fois pour un public humain et pour un public d'IA, mais nous y reviendrons dans un instant.

Premièrement : pourquoi est-il essentiel de se concentrer sur ce point maintenant ?

GEO est un tout nouveau concept et un domaine d'utilisation de l'IA qui commence à être compris et structuré en ce moment. Cela signifie qu'il existe un parcelle d’incertitude entourant l’adoption de ces stratégies.

Et il y en a beaucoup opportunités pour ceux qui adoptent ces stratégies pour se démarquer.

Le changement à venir dans les pratiques SEO

En un mot, le référencement traditionnel repose largement sur le placement des mots clés et des backlinks, une bonne structure du contenu et l'optimisation technique du site en back-end.

Bien que ces éléments soient et resteront importants, il est temps de mettre en lumière un contenu créatif, faisant autorité et pertinent pour réussir avec GEO.

Votre mission est de rédiger un contenu clairement utile et bien structuré afin que les lecteurs, qu'ils soient humains ou IA, comprennent instantanément la valeur que vous apportez. C'est une tâche difficile, mais j'ai quelques conseils pratiques à partager.

Êtes-vous intéressé à être l’un des premiers à adopter les meilleures pratiques GEO et à profiter de ce changement de paradigme ?

Commencez à intégrer ces pratiques dans votre routine de création de contenu.

1. Concentrez-vous sur la fluidité et la structure du contenu

Voici un terme à garder à l’esprit : Optimisation de la fluiditéCette expression à la mode se résume à garder votre contenu facile à lire pour les robots et les humains.

Voici une liste de contrôle rapide pour y parvenir :

  • Assurez-vous que votre contenu circule de manière fluide. Débarrassez-vous du jargon et des longues phrases. (Lire votre contenu à voix haute est un moyen facile de les identifier !)
  • Utilisez des titres et des sous-titres clairs – souvent. Faites en sorte que ces titres soient descriptifs et terre à terre.
  • Utilisez des puces et des listes. Ils décomposent les informations dans des formats facilement digestibles pour améliorer la lisibilité.

En organisant et en lisant votre contenu, vous rendez vos informations accessibles à tous les lecteurs, qu'ils soient IA ou non. Une structure de contenu claire et stratégique vous permet également de rester sur la bonne voie.

2. Tirer parti des principes EEAT

Au fur et à mesure que vous en apprendrez davantage sur GEO, EEAT est un acronyme que vous verrez souvent.

Il est synonyme d’expérience, d’expertise, d’autorité et de fiabilité.

Plus vous ressemblez à un expert fiable, faisant autorité et expérimenté dans votre contenu, plus les humains et l’IA veulent lire, mémoriser et classer vos articles.

Pour ce faire, tenez compte de :

  • Expérience: Partagez des anecdotes personnelles et des études de cas pour démontrer vos connaissances pratiques.
  • Compétence: Citez des sources fiables et incluez des informations détaillées et précises.
  • Autorité : Mettez en valeur les diplômes, récompenses ou reconnaissances liés à votre domaine.
  • Fiabilité: Utilisez un langage clair, évitez le clickbait et assurez-vous que votre contenu est exempt d’erreurs.


3. Optimiser à la fois pour les humains et l'IA

Le diagramme de Venn d'un contenu bien écrit, tant pour les machines que pour les humains, peut être un cercle. Gardez votre langage structuré et clair, avec des apartés agréables pour ravir les lecteurs humains et des titres clairs et précis pour que les robots puissent se concentrer sur les informations partageables.

Votre objectif est de permettre à l'IA d'extraire très, très facilement des points clés à utiliser dans la recherche générative et Gardez votre contenu amusant et intéressant à lire pour les humains.

Cela peut sembler une tâche difficile, mais avec cohérence, structure et clarté, vous serez sur la bonne voie.

4. Envisagez d’utiliser des outils d’IA pour la création de contenu – dans un premier temps

L’idée vous a peut-être déjà traversé l’esprit que si vous écrivez pour l’IA, au moins en partie, alors utiliser l’IA pour écrire peut être un choix stratégique.

Cela dépend de votre familiarité avec l’IA et de votre aisance en tant qu’écrivain. S’appuyer sur l’IA comme assistant pour la définition initiale du contenu, le brainstorming et même l’analyse du contenu peut s’avérer utile. (Cela aide certainement dans la partie la plus difficile de tout projet : le démarrage !)

Un mot d'avertissement : bien que l'IA puisse vous aider à générer des brouillons initiaux ou à itérer des titres attrayants, vous devez toujours prévoir de modifier, de vérifier les faits et d'affiner le contenu avant la publication. D'une part, l'IA peut inventer des choses (ou «halluciner” informations) et vous ne voudriez pas mettre vos lecteurs ou votre propre réputation en danger avec du faux contenu.

De plus, il deviendra de plus en plus important de différencier ce que vous dites de la masse croissante de contenu purement généré par l'IA. (EEAT, vous vous souvenez ?)

Les deux choses à retenir pour réussir votre GEO

À mesure que vous développez votre expérience avec les techniques de recherche générative et que vous peaufinez votre contenu avec GEO, deux facteurs vous aideront à réussir :

  • Éducation.
  • Cohérence.

Pourquoi?

  • L'éducation vous aidera à mieux utiliser l'IAInvestir dans la formation en IA, se tenir au courant de la recherche générative et garder un œil sur les derniers trucs et astuces en matière d’IA vous aidera (et votre équipe !) à tirer le meilleur parti des outils d’IA.
  • En savoir plus sur GEO vous permettra de garder une longueur d'avanceIl s’agit d’une toute nouvelle technologie et les meilleures pratiques évolueront probablement au cours des prochains mois. Connaître ces changements vous aidera à tirer parti de chacun d’entre eux.
  • Une formation régulière réduira la peur et stimulera l'adoption. Si quelqu'un dans votre équipe se méfie de l'IA ou de la géolocalisation, c'est logique ! Ce sont de grands concepts à assimiler. Formez votre équipe aux avantages de l'IA dans la stratégie de contenu, renforcez l'idée que l'IA est un outil pour améliorer le talent humain (et non le remplacer) et commencez par de petites intégrations d'IA gérables.
  • Jouez le jeu à long terme. L'application des techniques GEO nécessite un travail en amont en échange d'un retour sur investissement différé. Rappelez-vous, ainsi qu'à votre équipe, que même si les progrès semblent progressifs, il s'agit d'une stratégie essentielle qui profitera à votre entreprise au fil du temps.
  • Équilibrez vos efforts SEO et GEO. Le GEO ne signifie pas la fin du référencement traditionnel ! Continuez à investir dans le référencement technique, la recherche de mots clés et une stratégie de backlink. Vos efforts se renforceront mutuellement si vous êtes cohérent, alors intégrez chacun d'eux à votre stratégie de contenu continue.

La recherche générative offre aux propriétaires d'entreprises avisés l'occasion de repenser leur visibilité en ligne. En investissant à la fois dans les techniques de GEO et de SEO, vous pouvez améliorer la pertinence et la compétitivité de votre contenu.

La principale chose à retenir est que votre contenu doit être de haute qualité, faisant autorité et pertinent.

Écrivez en fonction de vos points forts et privilégiez une structure de contenu claire, et vous serez sur la bonne voie pour gagner la partie avec l'optimisation générative des moteurs.

Les auteurs contributeurs sont invités à créer du contenu pour Search Engine Land et sont choisis pour leur expertise et leur contribution à la communauté de recherche. Nos contributeurs travaillent sous la supervision de la rédaction et leurs contributions sont vérifiées pour leur qualité et leur pertinence pour nos lecteurs. Les opinions qu'ils expriment sont les leurs.

Newsletter

Rejoignez notre newsletter pour des astuces chaque semaine